Recruté fièrement au début du mois de décembre par l’USM Alger, le milieu de terrain international libyen Muadi  Ellafi (22 ans ) n’a pas encore fait ses débuts en Ligue 1 alors qu’il es attendu avec une ferveur et curiosité par les fans du grand club algérois.

Son entraîneur a donné de ses nouvelles ce weekend alors que l’guipe s’apprête a disputer son seizième  de finale en Coupe d’Algérie contre l‘USM Bel Abbés. Et les nouvelle sont positives : « Ellafi jouit d’un énorme potentiel et d’après ce que j’ai constaté aux entraînements, il est bien techniquement, a confié Thierry Froger  avant d’apporter un bémol :  » Seulement, il n’est pas encore apte pour disputer les matchs officiels. Il aura besoin au minimum deux semaines de travail afin qu’il soit au point physiquement, quand on sait qu’il est resté loin de la compétition officielle pendant plus de trois mois et ce sera donc un grand risque de précipiter son retour. D’ailleurs, il travaille d’arrache-pied où il est soumis à un travail biquotidien».

USM Alger

USM Alger

Mais attention, si le technicien français semble croire au talent de sa recrue, il le prévient tout de même. Le Libyen n’aura aucun passe droit et devra  être performant pour espérer  s’imposer dans un effectif déjà étoffé : «Lorsqu’on décide de miser sur lui, il doit saisir sa première chance afin de montrer ce dont il est capable. Lors de sa première apparition, il n’aura absolument pas droit à l’erreur ».  Nul doute que l’ancien joueur d’ Al Shabab Riyadh ne compte pas traîner les pieds surtout qu’il sait qu’il devra être au top pour son équipe nationale aussi qui disputera en âmes prochain  un match décisif  contre l’Afrique du Sud pour la qualification à la phase finale de la CAN 2019.

@2022mag.com