À deux journées de la fin de la phase  de groupes de la Ligue des Champions  on ne voit pas l’USM Alger rééditer  la performance de 2015 qui l’avait vu aller avec panache  en finale  avant d’échouer face au Tout Puissant Mazembe. La défaite de samedi à Pretoria devant le Mamelodi Sundowns (1-2) laisse les Rouge et Noir plantés à la troisième place du groupe et seul deux succès consécutifs et un faux pas du Wydad pourront leur permettre de rêver d’une qualification en quarts de finale.

Autant dire un miracle. Auquel ne semble pas croire l’entraîneur des champions d’Algérie en titre :  «Nous avons fait le maximum pour essayer de rester dans la course pour la LDC,  a confié Bilel Dziri au site algérois competition.dz,  mais malheureusement nous avons subi une défaite qui va nous compliquer la tâche. Je pense que nos chances se sont amenuisées, mais il ne faut pas oublier que plusieurs joueurs découvrent tout juste la L1 et le haut niveau de la Ligue des champions. Malgré cela, on va tenter un dernier baroud d’honneur, même si nous savons que les chances sont minces, mais on doit quand même tenter notre chance. On va essayer de faire le maximum, comme dans chacun de nos matches. »

Le coach algérois qui s’est également plaint d’un calendrier infernal estimant que son équipe n’est pas à l’abri des blessures. Mais pour le moment, l’ancien attaquant international algérien  a en tête le grand derby de la Ligue 1 programmé jeudi contre la JS Kabylie ,une autre équipe en souffrance en LDC. L’enjeu est important, car  l’USM Alger a besoin de reprendre le combat pour défendre son titre et sauver  ainsi sa saison.

@2022mag.com