Depuis que l’entraîneur  Miloud Hamdi a annoncé qu’il quitterait son poste à la fin de la saison, les dirigeants de l’USM Alger se sont lancés dans la recherche de la perle rare pour le remplacer avec pour  de ne pas se tromper de cible. Car ils veulent désormais  plus de stabilité  dans le staff technique.  Beaucoup de noms ont circulé alors, dont ceux  de Badou Zaki, Bertrand Marchand, Jacques Santini, Kheirredine Madoui… In fine, leur choix se serait fixé sur  Mesa Baždarević.  Le Franco-Bosnien, 58 ans, est un entraîneur de qualité avec une expérience internationale très estimable pour avoir été le sélectionneur de son pays entre 2014 et 2017. En club ,il avait dirigé aussi le FC Sochaux lorsque le club évoluait en Ligue 1 et avec lequel il avait même disputé la Ligue Europa. Toutefois, rien n’est fait  même si  l’entraîneur est attendu à Alger cette semaine pour finir les négociations. De son côté, malgré les rumeurs qui évoquent un revirement du natif de Sarajevo, Abdelhakim Serrar, le directeur général du club algérois, lui affirme ne pas s’inquiéter du  retard pris par la nomination du nouveau coach: «Il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Nous sommes en train de travailler là-dessus avec des personnes compétentes. Comme je l’ai déjà déclaré, nous voulons un entraîneur de renommée et nous allons prendre notre temps pour choisir en fonction de nos moyens et nos ambitions». La reprise est pourtant dans trois semaines avec la Ligue des champions qui attend l’USM Alger dès le 17 juillet.

@Cheikh Mabele