Nommé directeur sportif de l‘USM Alger en mars dernier au  coeur du confinement, l’ancien défenseur international algérien Antar Yahia avance à grand pas et à distance, puisqu’il agit toujours de Paris en raison de l’absence de liaisons aériennes. Que ce soit au niveau de la réorganisation du staff technique  ou de la politique de recrutement pour renforcer l’effectif. A ce sujet, il vient de préciser que sa volonté  est d’offrir au club un mixte joueurs du cru et joueurs expatriés: « Mon ambition est d’avoir les meilleurs joueurs du championnat national avec quelques expatriés en vue de faire un bon mixage pour présenter une équipe forte et compétitive, a-t-il confié dans un entretien accordé au quotidien algérois Liberté, ces joueurs doivent partager une expérience ensemble. Cette politique répond à une stratégie sportive bien étudiée que je souhaite d’ailleurs exposer lors de ma venue à Alger”.

En ce qui concerne les expatriés, le natif de Mulhouse a cité les noms de ceux qu’il a approchés  et  avec lesquels il est « en contacts très avancés à l’image de   Abdeljalil,  qui a  déjà signé un contrat de trois ans, de Mehdi Bennedine, 24 ans (latéral gauche qui a évolué dans la réserve de Monaco et du Cercle de Bruges), Salim Akkal, 20 ans (milieu défensif du SCO Angers), Mazire Soula, 22 ans (milieu offensif du Havre), Alexis Guendouz, 24 ans (gardien de but  à Saint-Étienne ).  Il faut rappeler qu’en ce qui concerne le staff technique, c’st avec François  Ciccolini qu’un deal a été trouvé . Le coach corse aura pour adjoint Bouziane Benaraïbi et Mohamed Benhamou  comme entraîneur des gardiens de but.

@2022mag.com

 

 

 

 

Nazim T.