Pays organisateur de la prochaine Coupe d’Asie des nations programmée du 5 janvier au 1er février 2019, les Emirats arabes unis  précisent le calendrier de leur préparation. Ainsi, au courant de ce mois, les protégés d’Alberto Zaccheroni  affronteront successivement la Bolivie , le 16 novembre  à Dubai   puis l ‘Egypte , le 20 novembre  à Abu Dhabi dans un stade Al Nahyan rénové. Ces deux tests animeront un stage de deux semaines qui commencera mardi 6 novembre à Dubai.

Pour mémoire, lors de la phase finale de l’Asian Natons Cup qui regroupera 24 équipes, les coéquipiers du finisseur Ali Mabkhout  évolueront dans le groupe A en compagnie de Bahrein, de la Thaïlande et de l’Inde. Après avoir terminé troisième lors de l’édition 2015 députée en Australie, les Emirats viseront clairement la victoire finale en janvier prochain.

Ahmed Khalil

Ahmed Khalil

En tout cas, les joueurs en sont convaincus  et acceptent volontiers la pression qui accompagne cet objectif:  » De toute évidence, parce que nous sommes l’équipe hôte, nous subissons beaucoup de pression et les supporters sont les premiers à nous mettre la mettre  autant que  les médias, avait confié Mohanad Salem il y a quelques joues dans les colonnes du journal The National al e défenseur axial d’Al Ain. «Nous comprenons cela, nous nous y préparons et nous nous entraînons très fort pour obtenir les meilleurs résultats. Le tournoi est très important pour les UAE. Nous essayerons donc clairement d’être le meilleur hôte possible et  de son côté l’équipe nationale  fera  de son  mieux pour obtenir les meilleurs résultats. Mais pour gagner ce tournoi, nous devons d’abord nous préparer très bien. Nous devons donner 200% de nos efforts si nous voulons pouvoir remporter le titre. » Il faut rappeler que les Emirats attendent toujours une victoire continentale. Leur meilleure performance est une finale. C’était en 1996. Déjà à domicile.

@2022mag.com