Si la Tunisie n’a jamais tremblé face au Zimbabwe ce n’est pas parce que l’adversaire était faible, mais parce qu’elle a fait le bon choix: celui d’attaquer le match pour le gagner; C’est l’argument avancé par le selectionneur des Aigles de Carthage en conférence de presse:   » On a surpris l’équipe adverse par notre comportement en première période durant laquelle on était bien en place dans la récupération du ballon, a confié Henry Kasperczak, on a eu la chance de marquer. On aurait pu aggraver le score. C’est une satisfaction et je ne peux que féliciter mes joueurs. Aujourd’hui on a fait un match plein. On n’a pas calculé en se disant qu’on allait faire match nul. On a joué pour gagner. On a réussi. Il faut rester dans la continuité de ce que l’on a démontré ». Avec ce large succès face aux Warriors, la Tunisie est  avec le Sénégal l’équipe le prolifique du tournoi avec un total de six buts.  Soit une moyenne de 2 buts par rencontre.  En quart de finale, les Aigles de Carthage  croiseront le fer avec le Burkina Faso.

@Cheikh Mabele