Le président du Montpellier Hérault, Louis Nicollin, a fait une sortie aussi inappropriée que violente contre son milieu de terrain Jamel Saihi parti à la CAN avec la Tunisie:  “On a aussi un très bon milieu de terrain et je me dis que finalement, Saihi peut rester en Tunisie s’il le désire’”, a-t-il pesté dans les colonnes du quotidien Midi Libre. “Je ne conçois pas que l’on quitte son club aussi longtemps en pleine saison. Cela peut déséquilibrer un groupe et être préjudiciable. À l’avenir, je n’achèterai plus un joueur qui dispute la Coupe d’Afrique des nations, c’est clair.” A la lecture des derniers résultats (brillants ) la Montpellier déclaration de guerre aux footballeurs africains ne se justifie absolument pas. Puisque sans Saihi, les Héraultais se portent à merveille.

@2022mag.com