Le sélectionneur de la Tunisie Georges Leekens est un très bon client pour les médias. Après avoir une fois de plus dénoncé les conditions de voyage et d’hébergement

Le sélectionneur de la Tunisie Georges Leekens est un très bon client pour les médias. Après avoir une fois de plus dénoncé les conditions de voyage et d’hébergement (la Tunisie a quitté Ebebiyin pour Bata), le technicien belge a évoqué au micro de l’Agence France Presse, le match décisif que doivent disputer lundi à 19 heures les Aigles de Carthage face à la RD Congo “ On a bien étudié la RD Congo, a-t-il affirmé, ils ont de bonnes individualités, j’ai connu certains joueurs en Belgique comme Mbokani. Ils vont vite et sont athlétiques, ce ne sont pas nos forces, nous sommes plus techniques.”Mais selon lui, son équipe puise sa force plutôt dans un mental à toute épreuve: “ “Mes joueurs sont de très grands professionnels, ce ne sont pas les meilleurs joueurs du monde mais ils ont un esprit de combat, une générosité, un esprit positif, l’idée de ne jamais abandonner et croire jusqu’à la fin qu’on peut gagner. Je suis prêt à aller en Asie à pied si c’est nécessaire pour se qualifier! “ Sans aller jusqu’en Chine, les supporters des  Rouge et Blanc  se contenteraient d’aller à Malabo pour voir leur équiper disputer un quart de finale.

@2022mag;com