Le championnat de Tunisie de Ligue s’est achevé dimanche sur la victoire  finale de l’ Etoile  du Sahel qui remporte ainsi le dixième titre national de son histoire.

 

L’ ES Sahel, un titre très mérité

Il a été sans doute l’un des plus difficiles à conquérir tant la lutte avec deux autres cadors, l’Espérance de Tunis et le CS Sfaxien, fut acharnée. Les protégés de Faouzi Benzarti ont dû attendre la 29ème journée pour souffler. Une victoire devant l’EGS Gafsa grâce à deux buts d’Alaya Brigui et de Ben Amor, conjuguée à un étonnant échec du CS Sfaxien face à l’Espérance de Zarzis, ont scellé le sort de la compétition. Mais avant cet heureux dénouement, les Tunisiens ont assisté à un chassé-croisé régulier entre l’ESS, le CS Sfaxien, qui a souvent été leader, et l’ES Tunis. Mais in fine, c’est la régularité des performances d’un effectif  de l’ESS plus fourni et surtout plus expérimenté sous la direction d’un coach qui maîtrise tous les secrets de la compétition nationale qui a payé. Ce titre arrive six mois après le sacre continental dans la Coupe de la Confédération au détriment des Sud-africains d’Orlando Pirates. Un palmarès qui pourrait bien s’enrichir d’une Coupe nationale puisque les coéquipiers d’Aymen Mathlouthi sont qualifiés pour les quarts de finale programmés au mois d’août. Saison parfaite ? Pas tout à fait, car l’équipe de Sousse a été éliminée de la Champions League par les modestes. Moindre mal, elle a été reversée dans cette Coupe de la CAF qu’elle connaît intimement ( 4 victoires).

Deux grands déçus : le CSS et l’ES Tunis

Ali Maâloul, le défenseur latéral gauche meilleur buteur de Ligue 1

Ali Maâloul, le défenseur latéral gauche meilleur buteur de Ligue 1

Le bonheur de l’Étoile a fait deux grands malheureux. Le CS Saxien d’abord, qui a été souvent en tête, avec sept succès consécutifs pour commencer, s’est montré solide, efficace et parfois brillant mais qui n’a pas eu assez d’essence pour aller au bout de son rêve.  Par souci offensif ? Pas du tout, elle possède la troisième attaque avec 57 buts et une incroyable particularité: son buteur (16 buts ), premier du  du championnat, n’est pas un attaquant, pas un milieu de terrain, mais le brillant latéral gauche de l’équipe nationale, Ali Maaloul. L’Espérance de Tunis, elle, est partie de beaucoup plus loin après la courte expérience ratée de l’ancien directeur sportif de l’Olympique de Marseille,  Le mérite des Sang et Or, c’est d’avoir réussi à remonter la pente et à grignoter son retard sur le CSS et l’ESS jusqu’à finir à la place de dauphin sous la direction de l’avisé Ammar Souayah. Comme pour le CS Sfaxien, la grosse déception est venue de cette élimination par les Algériens du MO Béjaia en huitièmes de finale de la Coupe de la Confédération.

Un naufragé : le Club Africain

Le Champion en titre 2015 n’a jamais aperçu la lumière au cours d’une saison cauchmardesque. Après seulement 6 journées, il comptait déjà 12 points de retard sur le CS Sfaxien et un petit paquet sur l’ES Sahel. Même les deux changements d’entraîneurs ( Daniel Sanchez, Nabil Kouki puis Ruud Krol) n’y ont rien fait. Il a fallu attendre le deuxième tiers du championnat pour voir les Rouge et Blanc respirer l’air libre  et retrouver une place à peine digne de leur statut, de leur histoire et de leur budget, l’un des plus importants avec celui de son voisin espérantiste et celui des Etoiles. Les Clubistes  auraient pu sauver les meubles en réalisant un joli parcours dans une Coupe continentale. Et bien non, ils on été été sortis logiquement par le MO Béjaia devenu dévoreur de cadors tunisiens. Une saison à oublier. Même si l’avenir n’est pas assuré avec les difficultés économiques certaines du club de la capitale.

@fayçalchehat

Classement final

1. ESS, 77 pts. 2. ES Tunsi, 72 pts. 3. CS Sfaxien, 72 pts. 4. ES Metlaoui, 49 pts. 5. CA Bizertin, 41 pts. 6. Club Africain, 39 pts. 7. EO Sidi Bouzid, 37 pts. 8. CS Hamam Lif, 36 pts. 10. AS La Marsa, 34 pts. 11. Stade Gabésien, 33 pts. 12. ES Zarzis, 33 pts. 14. EG S Gafsa, 30 pts. 15. AS Kasserine, 23 pts. 16. Stade Tunisien, 19 pts.

Champion : ES Sahel

Qualifiés pour la Champions League 2017 : ES Sahel, ES Tunis.

Qualifiés pour la Coupe de la Confédération : CS Sfaxien et ES Métaloui.

Relégués : ES Gafsa, AS Kasserine, Satde Tunisien.

Meilleur buteur: Ali Maaloul (CS Sfaxien), 16 buts.