Ceux qui  ont cru que la prise de pouvoir du CA Bizertin était un feu de paille ou une lubie de début de saison en sont pour leurs frais. Au tiers du championnat, le CAB est toujours là. Son leadership a été conforté par son succès jeudi face au Stade Tunisien (2-0)  grâce à un but contre sans camp de Houcem Bnina dès le début du match et un autre dans le temps additionnel  signé Halim Darragi. Les  protégés de Montasser Louhichi   ont profité d’une 9ème journée horriblement vérouillée  sur tous les plans  avec quatre  matches nuls et sans le moindre but sur les six disputés. Même le choc tant attendu entre l‘ES Tunis,  championne d’Afrique en titre, et l‘ES Sahel, candidat à la victoire en coupe arabe, a été décevant. Même constat pour le CS Sfaxien qui avait l’occasion de prendre seul la tête de la Ligue 1 mais qui a été incapable de se faire à domicile du CS Hammam Lif (0-0). C’est le deuxième nul consécutif de l’équipe dirigée par le Néerlandais Ruud Krol. Des points que les Noir et Blanc pourraient regretter à la fin de la saison.  A noter que la rencontre qui devait opposer le Club Africain, mal en point et onzième au classement, et l’US Tataouine, a été eporté.. La prochaine journée  programmé dimanche 2 décembre sera marquée par le choc du haut du tableau entre l’ES Sahel et le CS Sfaxien à Sousse.

@2022mag.com