Maher Kenzari  (47 ans) a connu le meilleur de sa carrière de joueur en tant que milieu de terrain sous les couleurs de l‘ES Tunis avec laquelle il a remporté titres nationaux et  coupes continentales. Sa carrière d’entraîneur commencée en  2007 a été bien moins brillante. Il est passé sur le banc de nombreux clubs en Tunisie et à l’étranger mais ces expériences ont toujours été de courte durée et ont souvent tourné court. Le natif de  Tunis  a été même sur le banc des différentes sélections nationales comme adjoint. Aujourdhui, il  s’occupe du destin de l’équipe nationale des moins de 20 ans engagée dans les éliminatoires de la CAN 2022. Dans un long entretien accordé cette semaine à un quotidien national, il a abordé, entre autres sujets, le niveau de la Ligue 1:   » En toute franchise, a-t-il confié dans les colonnes de La Presse, le niveau technique a beaucoup régressé ces dernières années. Toutefois, nous parvenons à maintenir un niveau respectable et toujours meilleur par rapport à d’autres nations de football qui ont un niveau proche du nôtre ».

Equipe de Tunisie U-20

Equipe de Tunisie U-20

Toutefois, ce qui l’inquiète à juste titre, puisqu’il s’occupe d’une sélection des moins de 20 ans, c’est la faiblesse du potentiel qu’offre la Ligue 1  dans ce secteur et  la pénurie d’infrastructures garantes d’un travail de qualité :  » Notre championnat n’est pas mauvais. Ce qui nous manque par contre, c’est la qualité des joueurs. Ce qui nous manque au fait, c’est une pépinière de qualité. Ce qui nous empêche de travailler convenablement, notamment au niveau des centres de formation, c’est l’état délabré de notre infrastructure sportive. A part deux ou trois stades conformes aux normes, nous ne disposons pas de terrains de qualité qui favorisent un jeu fluide. Même au niveau des sélections nationales, nous trouvons des difficultés à trouver un terrain d’entraînement. Quand je planifie un stage, la première chose que je cherche c’est le terrain qui va abriter les entraînements ».

Malgré ces  réserves, l’ancien entraîneur est plutôt optimiste sur l’avenir à court terme de l’équipe nationale A  :   » Toutes les conditions de réussite sont réunies pour que la sélection A aille loin. Elle est dirigée par un staff technique 100% tunisien. L’effectif est composé de bons éléments. Les conditions de haut niveau, que ce soit les stages ou les matches internationaux, sont assurées. Tout ce que nous demandons, nous l’obtenons. Nous sommes en mesure d’atteindre nos objectifs, à savoir la qualification à la prochaine Coupe du monde et, pourquoi pas, remporter un autre titre continental ».  Un message rassurant pour les nombreux fans des Aigles de Carthage .

@2022mag.com