Trois victoires en trois rencontres de championnat, tel est le bilan de l’Espérance depuis la nomination du Portugais José Moraïs sur le banc sang et or début février. Samedi après-midi, les Espérantistes sont allés s’imposer à l’US Monastir (2-1) à l’issue d’un match compliqué et à rebondissements.

Après une première période qui aurait pu voir les locaux mener avec un but d’avance, Taraji prenait l’avantage par l’intermédiaire d’Ahmed Akaïchi, tout juste entré en jeu à la place du Brésilien Cruz, inexistant (50e). C’était le tout premier ballon de l’attaquant et international tunisien, si intéressant lors de la dernière CAN, qui venait couper un centre de la droite au premier poteau. Superbe !

Par la suite, Monastir poussait et manquait d’égaliser à plusieurs reprises. Une frappe de l’USMo était repoussée par la transversale de Moez Ben Cherifia. Incapable de se mettre à l’abri par un deuxième but, l’Espérance se faisait rejoindre sur un superbe coup-franc direct dans l’axe de Aymen Ben Amor (90e+2).

A peine le temps de remettre le ballon au sol que l’Espérance se lançait dans un dernier contre et c’est Yannick N’djeng, le Camerounais, qui donnait la victoire in extremis sur un ballon qu’il taclait juste devant le gardien, et alors qu’il était coincé entre deux défenseurs monastiriens (90e+5) ! L’USMo était tout proche de l’égalisation trente seconde plus tard mais Ben Cherifia captait une tête smashée à la suite d’un coup franc. Ouf !

 

@2022mag.com

 

Les résultats de la 18e journée
AS La Marsa – CS Sfaxien 2-2

CS Hammam-Lif – ES Métlaoui 1-1

JS Kairouan – Espérance Zarzis 0-2

US Monastir – Espérance Tunis 1-2

EGS Gafsa – Stade Tunisien 0-0

Dimanche : Club Africain – Etoile du Sahel; CA Bizerte – Gabès; Stade Gabésien – Djerba