L’Union arabe de la presse sportive (UAPS), crise sanitaire oblige, limitera la distribution de ses trophées annuels au football. Le vote  va concerner trois catégories. Les prix récompenseront le meilleur joueur évoluant dans les championnats nationaux arabes, le meilleur joueur arabe évoluant à l’étranger et le meilleur club arabe.  Dans le premier casting , il y a du lourd avec notamment le finisseur algérien Baghdad Bounedjah (Al-Sadd), le milieu offensif qatari Akram Afif (Al Sadd), le milieu de terrai saoudien Salem Al Dossari (Al Hilal Ryadh), le défenseur tunisien  Nabil Maaloul (Al Ahly) ou l’Emitati Ali Mabkhout (Al Jazira). Chez les professionnels évoluant essentiellement en Europe, on retrouve le fameux trio composé de l’Egyptien  Mohamed Salah (Liverpool), de l’Algérien Riyad Mahrez (Manchester City) et  le défenseur marocain Achraf Hakimi (Inter Milan).

@2022mag.com

. Prix du meilleur joueur évoluant dans les championnats arabes :
Sofiène Rahimi (Maroc, Raja Casablanca), Ali Maaloul (Tunisie, Al Ahly d’Egypte), Hassine Chahhat (Egypte, Al Ahly d’Egypte), Akram Afif (Qatar, Al-Sadd), Baghdad Bounedjah (Algérie, Al-Sadd), Omar Al-Souma (Syrie, Ahly Jeddah), Soltane Al-Anizi (Koweit, Al Qadissya), Salem Al Dossari (A.Saoudite, Al Hilal saoudien), Mohamed Daoud (Irak, Al Naft irakien), Salah Rateb (Jordanie, Al Wahadet jordanien), Mahmoud Al Wadi (Palestine, Pyramids d’Egypte), Ali Mabkhout (Emirats, AL Jazira émirati), Hassan Maatouq (Liban, Al-Ansar libanais).

. Prix du meilleur joueur arabe évoluant dans les championnats étrangers :
Mohamed Salah (Egypte, Liverpool), Achraf Hakimi (Maroc, Inter Milan), Riadh Mehrez (Algérie, Manchester City), Yassine Bounou (Maroc, FC Seville), Ismail Bennaceur (Algérie, AC Milan), Wahbi Khazri (Tunisie, AS Saint-Etienne), Mohamed Elnenni (Egypte, Arsenal), Justin Meram (Irak, Real Salt Lake, MLS),

. Prix du meilleur club arabe :
Al Ahly (Egypte), Nahdhat Berkane (Maroc), Al Hilal (A.Saoudite), Zamalek (Egypte).