En dépit d’une avance de deux prise par son équipe gace à la JS Kabylie  lors du match aller de la Coupe de la Confédération, l’entraîneur du Tout Puissant Mazembe, Pamphile Miyaho, ne fanfaronne pas. Au contraire, il estime que ses hommes devront se méfier des Kabyles souvent dangereux à domicile : On sait que la JSK marque beaucoup à la maison, il faut mentionner que les matches ne se ressemblent pas.  Toutefois, le technicien congolais ne confond pas respect et crainte :  » Si la JSK a mis 4 buts à un de ses derniers adversaires en C2, elle doit savoir cette fois que c’est le TPM qui sera en face. Je ne dis pas que le TPM est une super équipe du continent mais on travaille pour être capable de se qualifier ».

En réalité, les Congolais élargissent  la méfiance à tous les adversaires nord-africains, à l’image de l’attaquant Solomon Asante  : « C’est très difficile de manœuvrer les équipes maghrébines chez elles. Pour notre part, on a réalisé la première étape en marquant deux buts même si on en voulait plus. Il y a un match retour, c’est au terme de celui-là qu’une équipe va se qualifier ». Il faut dire que de leur côté  les Kabyles sont remontés et ont envie de se rattraper  car ils ont eu l’impression d’être passé à côté de leur match il y a une semaine. Sans compter qu’un qualification pour la phase de groupes va  rebooster le moral d’une équipe qui va également jouer sa survie en Ligue 1 lors des semaines à venir.

@Cheikh Mabele