Ils ne sont pas nombreux ceux qui apprécient le confinement imposé par les autorités sur une grande partie de la planète. Et les sportifs dont les footballeurs  font partie ceux qui se rongent le plus  les ongles et piaffent d’impatience. Mais ce n’est semble t-il pas le cas du défenseur latéral droit du Paris SG et des Diables Rouges de Belgique: en l’occurence Thomas Meunier.

Réputé pour son sens de la répartie et son côté décalé dans un milieu du football  plutôt conservateur le Belge  de 28 ans a affirmé dans un live Instagram  avec la Radio Télévision belge  (RTBF),  se plaire  dans le confinement qu’il vit à Paris :  » Je trouve ça étonnamment très agréable après une saison très chargée. Voir mes enfants 24H/24 c’est juste une bénédiction, je prends énormément de plaisir à rester à la maison. J’espère malgré tout qu’on pourra reprendre vers la mi-mai. Même jouer à huis clos, cela rapportera de l’argent, et je pense qu’on y viendra. Si on annule tout, ce sera une saison blanche, et cela aura des répercussions négatives pour le football”.

Dans la même veine, le natif de Sainte-Ode, dont le contrat le liant  au champion de France  prendra fin le 30 juin 2020, évoque la suite de sa carrière et fait sa propre promotion de façon bien originale  :  » “Un joueur libre, international, qui joue dans l’équipe n°1 mondiale au classement FIFA et qui a 28 ans, ça ne peut pas être un mauvais achat, même si je chope une gangrène et qu’on doit me couper une jambe ! Les clubs n’ont pas grand-chose à perdre au niveau de l’investissement, et je pense qu’ils le savent. Ils ont tout à gagner”. Sacré Thomas. Question subsidiaire : le Paris SG  a-t-il le doit de laisser filer un  défenseur  international.talentueux doublé d’un formidable boute en train ?

@2022mag.com