Grâce à son sélectionneur Djamel Belmadi, l‘Algérie était concernée  dans les différents classement FIFA de l’année 2019  décernées lundi soir  à Milan devant le gratin du football mondial et  sous la direction du maître de cérémonie Gianni Infantino.

L’homme qui a mené les Fennecs sur le toit de l’Afrique  ( http://www.2022mag.com/algerie-belmadi-leloge-de-la-patience/ )de façon magistrale est entré dans le dernier carré de la catégorie des entraîneurs devancé seulement par des super stars qui pratiquent tous leur métier dans les trois meilleurs clubs de la Premier League.

Le trophée est en effet  revenu logiquement  à l’Allemand Jurgen Klopp (46 points). Le vainqueur de la Ligue des champions avec Liverpool a devancé Pep Guardiola  (38 points) qui s’est « contenté » d’un triplé Championnat, FA Cup et Coupe de la Ligue et  l’Argentin Mauricio Pocchetino  (27 points) finaliste de la Ligue des champions avec Tottenham. Djamel Belmadi (26 points) a échoué à un point du podium. C’est une énorme satisfaction pour l’ancien joueur du Paris SG et de Manchester City dont la carrière de très niveau n’en est qu’à ses prémices.

@2022mag.com