Alors que son équipe a sans doute la performance de la  décennie en ayant laminé en LDC  l’octuple champion d’Afrique, Al Ahly (5-0), l’entraîneur de Mamelodi Sundowns est resté digne  et respectueux.Pas question de fanfaronner.

Se disant surpris par le résultats : « Si  quelqu’un parmi nous m’avait dit que je pouvais m’attendre à ça, je  lui répondrai que ce n’est pas la vérité, a confié Pitso Mosimane dans les médias de Pretoria, non, je ne m’attendais pas à un tel résultat face à l’l’équipe du siècle.  Avec une telle marge. C’est la plus grande équipe d’Afrique. Il est important à ce stade, de mon côté, en tant qu’entraîneur, de faire preuve d’humilité et de respect pour l’adversaire. Nous avons bien joué, nous avons marqué les buts, nous avons contrôlé le match, nous avons joué conformément au plan. J’avais peur que mes joueurs, qui avaient affronté Orlando Pirates en début de semaine,n’aient pas les jambes pour disputer un tel match à trois heures de l’après-midi ».

Toutefois, l’homme qui est sur le banc es « Brazilians » depuis 2012, qui a déjà goûté au sacre continental avec cette équipe en 2016, ne veut pas banaliser l’exploit  et  détaille tout ce qui a été fait pour préparer le choc contre le dernier finaliste de la LDC : « Nous avons visionné huit matches d’Al Ahly, dont les  deux derniers contre  Pyramids FC et  le  Zamalek. Nous avions disséqué le jeu de l’adversaire. Nous avons fait notre travail. Il n’y a  pas eu de la place pour la chance. Nous avons identifié les zones de danger et leur joueurs les plus dangereux d’Al Ahly ». A noter qu’à aucun moment , le natif de Kagiso n’affirme que les jeux sont faits et que le billet est validé  pour le dernier carré. Le math retour aura lieu le 13 avril au Caire.

@Cheikh Mabele