Laminée 4 à 0 par Tottenham dimanche dernier pour le compte de la 27ème journée del Premier League, l’équipe de Stoke City a également été lessivée par son président Peter Coates. La déroute de Hartlane n’a pas  plu à la direction du club. Une réaction  des plus normales, sauf que la critique a épargné un seul joueur; Ramadan Sobhi:  « Tottenham avait juste eu un match difficile en milieu de semaine (ndlr, contreGent, 2-2 ) en Europa League), a pesté le président des Potters,  mais ils ont joué avec beaucoup d’énergie et d’engagement, alors que nous regardions comme si nous étions encore sur la plage.C’était une performance très molle, très pauvre, très décevante. Le seul que j’excuse de toute critique  Ramadan Sobhi ». Décidément, Peter Coates aime bien la recrue égyptienne arrivée en juillet 2016 en provenance d’Al Ahly du Caire. Le 13 février après un succès devant Crystal Palace, le boss, admiratif, avait déjà tressé des louanges au Pharaons : » Il a  fait un excellent match samedi, c’est un joueur qui vous donne l’envie de le regarder joueur. Il a mis son empreinte sur le jeu  et c’est toujours une chose importante dans le football. Je sais que l’entraîneur et son staff  ont de grands projets  pour Ramadan ici à Stoke City et c’est important. Pour moi, c’est un joueur qui sent le jeu. Il sait le faire le geste qu’il faut quand il le faut. C’est un garçon fort qui va devenir plus fort ». Un soutien fort qui devrait aider le Pharaon à s’installer durablement dans l’équipe et à grandir ». On ne sait pas comment a réagi ou va réagir le groupe devant la cote d’amour présidentielle dont bénéficie exclusivement l’Egyptien.

@Cheikh Mabele