Alors qu’il a été nommé récemment entraîneur de Smouha  après avoir  été limogé du banc du richissime Pyramids FC, Hossam Hassan, 52 ans, l’une des plus grandes stars du football égyptien de ces trente dernières années, a lancé une petite bombe mercredi au soir du match de championnat  perdu face au Zamalek (0-1), le leader de la Premier League égyptienne, en affirmant avoir été approché par le Sénégal pour prendre en main les Lions de la Teranga et en précisant :  » « Je ne partirai pas à moins que [le président de Smouha]] Farag Amer ne soit d’accord ».

Faux ou intox ? O ne voit pas quel intérêt aurait l’ancien joueur du Zamalek à évoquer cette piste. En outre, qu’est ce qui pourrait motiver la fédération sénégalaise à laisser filer voire  se séparer de son sélectionneur actuel, Aliou Cissé, qui fait de l’excellent travail depuis trois ans avec notamment une qualification pour le Mondial 2018 et deux participations à la CAN (2017 et 2019). Enfin, si Hossam Hassan a été un joueur d’excellence, il n’a pas vraiment fait des étincelles  comme entraîneur alors qu’il exerce depuis une décennie. À suivre

@2022mag.com