Propriétaire de  Sheffield United depuis 2019, le prince saoudien Abdullah bin Mosaad bin Abdulaziz  en  avait pris le contrôle  en 2013 avec 50% des parts alors que le club   évoluait en Championship.  Les choses ont bien évolué depuis que son équipe évolue en Premier League. En effet, après une première saison (208-2019) très moyenne, Sheffield United occupe cette saison une exceptionnelle huitième  place  derrière Tottenham  (6e) devant Arsenal (10e) et seulement à un point du cinquième Manchester United  points  et  peut envisager sérieusement de disputer l’Europa League en 2020.2021. Heureux de ces performances, le prince arabe a évoqué la politique qu’il compte mener pour développer son club et a assuré qu’il n’est pas un adepte des folies sur le marché des transferts.

 Prince-Abdullah-bin-Mosaad-bin-Abdulaziz-Al-Saoud-


Prince-Abdullah-bin-Mosaad-bin-Abdulaziz-Al-Saoud-

Pour ke richissime hommes d’affaires,  la seule gestion qui en vaille la peine, est une gestion « saine’ et responsable : « Sinon, vous perdrez et personne ne veut cela, a-t-il confié dans une longue sortie médiatique tenue à Abu Dhabi à l’occasion de la conférence « Leaders in Sport« , notre philosophie est d’investir dans des clubs qui ont de bonnes académies, d’améliorer ces institutions   et de donner une chance de jouer aux jeunes formés. Les grands clubs, Manchester City et Liverpool,  se sentent contraints  de toujours acheter des stars, et c’est un modèle qui coûte très  cher. Mais lorsque vous avez une chance d’avoir un joueur  formé dans une ‘académie , cela le rend beaucoup plus efficace ».

Sil ne condamne pas ceux qui ont décidé de faire autrement  en Angleterre et ailleurs, il persiste et signe :  » Les clubs les mieux gérés financièrement sont les plus performants au monde. Je pense que lorsque vous possédez un club de sport, le plus important est de le gérer de manière responsable, et non de dépenser trop. Vous devez gérer une institution saine ». Pour rappel, Le prince Abdullah a été président d’Al-Hilal FC entre 2002 et 2004. En septembre 2013, il a acheté une participation de 50% dans le club de  Sheffield United et est en devenu coprésident avec Kevin McCabe.  C’est en  février 2018, qu’il a entamé des négociations avec son associé pour prendre le contrôle total  du club. Ce qui fut fait en septembre 2019.

@2022mag.com