Pour expliquer la mise à l’écart  du milieu de terrain Nabil Bentaleb du groupe de Schalke 04, Steffen Freund,  le consultant et ancien international  allemand, champion d’Europe avec la  a affirmé  dans une émission de la télévision Sport 1: » Nabil Bentaleb n’est pas discipliné en raison de ses origines franco-algériennes. Ses origines et sa pauvreté ont joué un rôle dans la façon dont il a grandi en tant que personne ».

Des propos qui ont mi le feu aux poudres sur les réseaux sociaux. Mais pas seulement. Puisque le sélectionneur algérien en personne s’est indigné dans un message audio posté sur le site  de le Fédération algérienne de football (FAF).

Djamel Belmadi

Djamel Belmadi

Un message ferme à la mesure de la gravité  de l’attaque subie par le Fennec :  » Suite aux propos qu’on a pu entendre concernant la situation de Nabil Bentaleb, a  déclaré Djamel Belmadi , on tient à le soutenir dans cette épreuve, pas pour sa mise à l’écart, mais surtout  pour le traitement qu’il a subi via les interventions des pseudo-consultants qui cachent en réalité un racisme et une haine avérée derrière un costume de consultant. Moi, en tant qu’Algérien, en tant qu’entraîneur de la sélection, et la FAF, nous ne pouvons pas laisser passer de tels propos scandaleux  et offensants pour  notre pays. A travers Nabil, c’est tout notre pays qui est visé. Ce malheureux raciste dénué de toute conscience et intelligence n’a pas trouvé mieux pour expliquer la mise à l’ecart de Nabil en s’en prenant à sa race, son algérianité et son origine sociale. Il a trouvé comme seule raison de sa mise à l’ecart sa supposée indiscipline, sur son origine raciale et sociale ».

Le coach des champions d’Afrique estime que le club de Bundesliga a le devoir de réagir et condamner sans ambiguïté ce type de déclaration : «Ce genre de chose ne peuvent pas rester impuni, nous devons nous élever contre de tels  propos. J’appelle toutes les instances, comme on l’a vu si souvent lorsqu’il est question  de propos racistes, que ce soit la FIFA ou la Fédération allemande, à les condamner et  le club aussi. Je sais qu’ils ont réagi, mais ils doivent le faire avec plus de véhémence, rapidement, car nous, en tant qu’Algériens, on ne peut pas supporter ce genre de propos. Des propos qui nous font mal, on n’acceptera pas ça ». Pour mémoire, Nabil Bentaleb n’a plus été rappelé en sélection depuis l’arrivée de Djamel Belmadi à sa tête.

@2022mag.com