Bafétimbi Gomis n’a pas chômé durant la  longue période d’interruption de la compétition, il a travaillé dur au niveau individuel puis  en groupe quand le travail collectif a pu reprendre  avec  Al Hilal pour préparer  la reprise la Saudi Pro League. Et cela s’est vu dès le premier disputé par son équipe mercredi contre Al Nassr  dans le grand Classico de Riyad . Il a été, grêce à un doublé magique,  l’homme du match et le catalyseur qui a permis au leader des championnat d’étriller son dauphin (4-1). Un résultat qui permet au champion d’Asie  d’éteindre un peu plus le suspens dans la course au  titre national.

Avec désormais neuf points d’avance à sept journées de la clôture de l’épreuve, on peut dire qu’Al Hilal a fait un grand pas dans la course au trophée national . Indécis en première période, le choc a basculé en faveur des Bleus ( habillé en vert pour l’occasion )  au retour de la pause.  Al Hilal avait ouvert le score par le biais du Brésilien Sebastian Govinco  (35′) mais s’est fait rejoindre sur une réalisation  de Sultan Al Ghanam (45′) . Mais le leader va faire la différence  en  deuxième période  d’abord grâce à un penalty magistralement transformé par Gomis (55′) puis dans la foulée  Carlos Eduardo a enfoncé le club (60′) avant le  doublé du Franco-Sénégalais  ( 80′). L’ancien lyonnais inscrivait  ainsi ses 16e et 17e buts en  23 journées.  C’était une façon remarquable pour la Panthère de fêter son 35e anniversaire.

@2022mag.com