En Arabie saoudite le football féminin progresse à pas sûrs. A l’issue de la deuxième saison de la Leaahe nationale , c’est le club d‘Al-Mamlaka qui a été sacré champion du Royaume. Un succès qu’il doit beaucoup a sa gardienne de but, Samia Khaled, élue meilleur dernier rempart du championnat . Décisive tout au long de la compétition, la native de Riyadh ne compte pas en rester là. Elle a en effet l’ambition de devenir professionnelle dans un procha avenir  et même de  faire le grand saut en allant jouer dans un club européen.

La nouvelle star du football féminin local affirme avoir pour modèle… le gardien de but algérien Raïs M’Bolhi qui évolue  à Al-Ettfiaq dans la Saudi Pro League.  Comme elle veut être un modèle pour les joueuses saoudiennes qui selon elle  » ont besoin de plus d’expérience et de compétences, et doivent développer leur force corporelle et augmenter leur vitesse et leur puissance ».  Il faut rapper que ce n’est qu’en 2018 que les femmes saoudiennes ont eu le droit à assister à un match de football à partir d’une tribune.En 2020, la Fédération saoudienne du sport pour tous (SFA) a lancé la Women’s Football League (WEL) et dans la foulée la première compétition officielle  remportée par le Challenge de Riyadh. La deuxième édition a réuni 16 équioes dans les régions de Riyd, Djeddah et Dammam avec cette finale disputée et remporté cette semaine par Al-Mamlaka.

@Cheikh Mabele

@2022mag