A l’instar des six autres grandes stars du sport mondial, Neymar, Mbapée entre autres, Mohamed Salah fait la Une du vénérable magazine américain Time en étant classé parmi les 100 personnalités les plus influentes de la planète. La description qu’en fait le comédien anglais John Oliver, un fan de Liverpool, est très flatteuse et très proche de la réalité du personnage : “Mo Salah est meilleur être humain que footballeur. Et il est l’un des meilleurs footballeurs dans le monde. Il est une figure iconique en Égypte, à Liverpool, et plus généralement pour tous les musulmans dans le monde, mais cela ne l’empêche pas de rester humble, drôle. Sur le terrain, il joue avec une joie contagieuse. »

Engagé sur plusieurs fronts humanitaires, le Pharaon en a profité pour faire une déclaration choc concernant la condition réservée aux femmes dans la monde arabo-musulman lors de l’entretien  accordé au journal new-yorkais  dans lequel il exhorte  les pays de confession musulmane  « à traiter les femmes avec plus de respect. Nous devons changer la façon dont nous traitons les femmes dans notre culture. Il faut que cela se fasse, ce n’est pas optionnel. Je soutiens les femmes maintenant plus qu’avant, car j’ai le sentiment qu’elles méritent plus et mieux que ce qu’on leur donne». Une position fort, notamment lorsqu’elle émane d’un musulman pratiquant dont la foi est sereine et tolérante.

@Cheikh Mabele