Encore buteur samedi contre Angers (2-0), Wahbi Khazri poursuit son presque sans faute sous les couleurs de l’AS  St Étienne depuis son arrivée cet été. Il en est à six buts en douze matches disputés. A la fin du match, il lui restait encore de la lucidité pour évoquer  sa performance et celle de ses coéquipiers : «On s’est mis dans de bonnes conditions en ouvrant le score très tôt,  On a tous fait les efforts, la victoire est méritée et c’est bien de faire carton plein devant notre public. Je suis content car, contre Angers, mes coups de pied arrêtés avaient été dégueulasses. Je voulais rectifier le tir, le coach m’en avait parlé. Sur mon but, il faut surtout parler de la passe exceptionnelle d’Ole (Selnaes, ndlr).» ? «Je sais que j’ai des qualités, que ce que j’ai pu faire ailleurs j’étais capable de le faire ici ».

Pour la Ligue 1,l’esprit du natif d’Ajaccio est déjà tourné au choc régional  face  à l‘Olympique Lyonnais qui aura lieu après la trêve internationale  et verra les deux éternels rivaux  se battre pour une place sur le podium:  » C’est dans 15 jours, on aura le temps d’y penser.  Comme tous les matchs, j’irai pour gagner. Les derbys, ce sont des matchs importants pour les clubs, les supporters. Il y a une saveur particulière, c’est excitant et passionnant à jouer ». Mais avant de se mesurer  aux Gones, Wahbi Khazri  a une mission à accomplir avec les Aigles de Carhage en allant défier les Pharaons  à Alexandrie pour une suprématie nord-africaine. Et cela dans le cadre de la cinquième journée des éliminatoires de la CAN 2019.

@2022mag.com