Les Russes ont-il commis un impair en  égratignant Mohamed Salah la star de Liverpool et de l’Egypte qu’ils s’apprêtent à affronter mardi soir  à Moscou pour le compte de la deuxième journée du groupe A du Mondial ?  Il est fort possible que les propos  remettant en cause  le statut mondial de  Salah tenus par l’ancien attaquant international russe  Dmitri Cheryshev ont sifflé àl’oreille du meilleur buteur de Premier League : «C’est un joueur exceptionnel, mais ce n’est pas une star de classe mondiale,  qui peut concourir pour le Soulier d’Or (ndlr, Ballon d’Or) ,  a confié  le Russe à la presse inteernationale, en ce moment, les prétendants sont Ronaldo, Messi, Neymar et peut-être Kane. Liverpool utilise correctement Salah, mais dans l’équipe nationale égyptienne, les choses seront différentes». Voilà une sortie médiatique qui va galvaniser le boss technique des Pharaons si jamais il est titularisé  cette fois  par Hector Cuper.  C’est du piment dans un plat déjà très relevé. Pour rappel l’auteur de la déclaration n’est autre que le père de Denis Cheryshev doublement buteur conter l’Arabie Saoudite (5-0)  en ouverture de la Coupe du monde

@2022mag.com