En signant un contrat d’un an et demie à Rennes en Ligue française, le gardien de but de l’équipe d’Algérie Raïs M’Bolhi va-t-il enfin connaître la stabilité ? Le natif de  a connu treize clubs sur trois continents – Europe, Asie et Amérique – et des périodes creuses sans pour autant jamais décevoir lorsqu’il a été appelé chez les Fennecs. C’est cette fidélité de l’équipe nationale qui l’a souvent aidé a rester au dessus des flots. Il n’a pas oublié de la signaler lundi au moment de sa présentation officielle en Bretagne « . A la question du journal Ouest France: que représente pour toi  lAlgérie ? La réponse a fusé : Tout. L’Algérie  m’a tout donné. Quand en club ça n’allait pas, la sélection a été là pour moi. C’est ce qui fait que je suis là aujourd’hui ». A Rennes, où il va retrouver ses coéquipiers de la sélection Mehdi Zeffane et Ramy Bensebaini, il ne sera pas titulaire, mais il peut  sauter une case s’il recouvre  sensations et  stabilité.

 Raïs  M'Bolhi

Raïs M’Bolhi

Et puis, il travaillera sous la direction de Christian Gourcuff. D’ailleurs c’est son ancien sélectionneur qui est à l’origine de sa signature. le technicien breton a expliqué à la presse locale les raisons de ce choix: »« Il était important d’avoir un gardien de qualité derrière Benoît. Edvinas Gertmonas (ndlr, le deuxième gardien) est encore dans une phase de formation. Il faut lui laisser le temps de se perfectionner. Ça nous permet d’avoir une visibilité. Pour l’avoir eu avec la sélection algérienne, il a beaucoup de qualités sur sa ligne. Il a la capacité de jouer plus haut, il a appris ça en sélection. Il me connaît. Il sait jouer avec une défense avancée. Il a un parcours un peu compliqué car il a fait beaucoup de pays. Il va trouver à Rennes un bon cadre de travail, il a besoin de stabilité. Je pense que ça lui permettra de mieux exprimer ses qualités ». Un portrait élogieux et une confiance réciproque qui peut permettre à Rais de faire de étincelles. Au grand bénéfice de Rennes et de l’équipe d’Algérie.

@Cheikh Mabele