Il a beau être aux avants poste de la Liga même s’il vient d’être dépassé par son meilleur ennemi , le Barça, au soir de son échec logique face à Majorque (0-1), le Real Madrid n‘arrive pas à convaincre. Ni ses supporters ni les observateurs du football espagnol et européen.

Le club vainqueur de trois Ligue des champions sur les quatre dernières disputées  n’a pas offert une seule prestation de haut vol depuis le début de la saison. Pourtant, Zinedine Zidane n’a pas tiré franchement la sonnette d’alarme. Il se montre critique mais refuse de parler d »inquiétude. » Nous n’avons pas fourni la performance que nous voulions, a-t-il confié à la chaîne Movistar, quand on commence un match comme ça, c’est compliqué: ils ont vite marqué et ensuite, même si les 20 dernières minutes de la première période ont été bonnes, je me demande si nous n’avons pas eu un peu d’anxiété en seconde période. Nous n’avons quasiment pas créé d’occasions de but, c’est compliqué ».

Zinedine Zidane

Zinedine Zidane

En conférence de presse, le Franco-Algérien a déploré le manque de régularité de son équipe :   » Le problème est que nous devons montrer tous les trois jours que nous sommes bons. C’est la difficulté et nous n’y arrivons pas. Il faut être réguliers. Je ne vais pas dire que je suis préoccupé, parce que je n’aime pas ce mot, mais si nous voulons gagner quelque chose cette année, il faut être régulier ».

Une chose est certaine, Zidane ne pourra pas repousser encore plus longtemps un vrai diagnostic. D’autant que ses hommes doivent disputer mercredi prochain un match piège à Istanbul contre le Galatasaray dans le cadre de la troisième journée de la Ligue des champions. Une défaite pourrait clairement mettre en danger la qualification pour les huitièmes de finale .

@2022mag.com