Depuis qu’il a quitté le Real Madrid cet été pour rejoindre la Juventus de Turin, Cristiano Ronaldo ne manque pas une occasion de régler ses comptes avec son ancien club. Cette fois, dans un entretien accordé à France Football, il explique la part occupée par le départ de Zidane  dans le sien : « Vous savez que j’aime beaucoup Zidane, à la fois l’homme et l’entraîneur, a confié l’international portugais, mais ma décision n’a pas été prise en fonction de son départ. Cela étant, c’est l’un de ces petits détails qui me confortaient dans ce que je pensais de la situation du club. A défaut de me faire partir, cela ne m’a pas retenu ».

En clair, c’était la goutte d’eau qui a fait déborde le vase de la rancœur. Le quintuple ballon d’or répète à l’envi que ce qui l’a fait fuir les Merengue c’est le sentiment que le club n’avait plus la même considération pour lui. Le président Florentino Perez étant le plus en cause :  » Cela faisait neuf ans que j’étais à Madrid. J’y avais tout gagné, des trophées collectifs autant qu’individuels, tout. Depuis quelque temps, je me disais qu’il serait peut-être bien d’aller voir ailleurs. Je sentais à l’intérieur du club, surtout de la part du président, qu’on ne me considérait plus comme au début. Les quatre ou cinq premières années, j’avais la sensation d’être  Cristiano Ronaldo. Moins après ». A l’évidence, le champion d’Europe 2016 avec le Portugal a trouvé chez la « Vieille Dame » turinoise l’attention et l’effection perdu à la Maison Blanche. Pourvu que ça dure.

@2022mag.com