Les saisons se succèdent en Liga et la situation sportive d’Eden Hazard  le  milieu offensif du Real Madrid ne s’améliore guère. La multitude de blessures dont il est victime depuis qu’il a quitté les Blues de Chelsea ( juillet 2019)  pour les Merengue conrinue de pourrir la vie du capitaine des Diables Rouges belges. En son temps, l’entraîneur Zinedine Zidane, avait montré une patience infinie et n’avait jamais fermé la porte à l’infortuné natif de Liège.

Il n’est cependant pas certain que son remplaçant sur le banc madrilène, Carlo Ancelotti, fasse preuve de la même mansieitude. Alors que le Belge était une fois de plus absent du groupe qui a pulvérisé é Majorque (6-1) en milieu de semaine, le technicien italien a laissé entendre de façon plutôt directe que son idée était quasi faite sur la suite à donner au cas de l’ancien Lillois : « Hazard s’est bien entraîné, il a bien récupéré mais même s’il est à 100%,  a-til affirmé en conférence de presse,je ne peux pas garantir qu’il jouera tous les matches. Je ne peux le faire avec personne. Pour le préserver d’une éventuelle blessure, je lui donne du repos. L’important, c’est que Hazard se sente bien. Je dois bien gérer cela mais mon but principal est d’aligner une équipe qui sait gagner des matches ». Et toc! .

Le sémillant transalpin sait aussi qu’il a quelques belles munitions offensives avec la forme absolument resplendissanate  et l’efficacité de Karim Benzema, le retour de flamme du jeune Brésilien  Vinicius Junior  et les promesses montrées par Eduardo Camavinga le jeune prodige français arrivé  de Rennes à la fin du mercato.

@2022mag.com