La cinquième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions s’annonce très animée et parfois décisive.Mais les regards seront  avant tout dirigés vers le choc maghrébin qui opposera à Casablanca le Raja à l’ES Tunis. Un pressant remake  très controversée de la finale qui a opposé les deux clubs et remportée par les Tunisiens en 2019 .Cette fois, c’est le Raja qui a dégainé  le premier en réfutant la désignation par la Confédération africaine de football (CAF)  de l’arbitre gambien Bakary Gassama.

Les dirigeants du club marocain l’ont fait savoir au grand public via un communiqué  publié sur le site officiel des Verts : “Le Raja de Casablanca a adressé une demande à la CAF pour changer le trio arbitral désigné pour diriger le match qui opposera l’Espérance Sportive de Tunis au Raja de Casablanca le 25 janvier à Radès. La CAF avait désigné l’arbitre camerounais Alioum pour diriger la rencontre avant de le remplacer par Bakary Gassama, que le club veut récuser”. Changement ou pas, ;le derby s’annonce corsé. Sue le plan sportif , l’ES Tunis n’a besoin que d’un point pour finir première du groupe D et se qualifier pour les quarts. De son côté, le Raja vise la victoire afin d’éliminer la petite menace que ferait peser sur lui la JS Kabylie en cas de succès  en déplacement face au Vita Club.

@2022mag.com