L’ancien sélectionneur de l’Algérie, Vahid Halilhodzic, pourrait prendre le chemin de Doha. Après l’échec patent de leur équipe dirigée par l’Algérien Djamel Belmadi dans l’Asian Cup – trois matches, trois défaites- les dirigeants de la Fédération qatarienne s’intéresse de près au profil du technicien franco-bosnien. Ce dernier présente au moins deux avantages: il est libre après son passage anecdotique en Turquie (Trabzonspor) et connaît assez bien le football arabe. Enfin, il porte encore l’auréole d’une Coupe du monde réussie au Brésil avec l’équipe d’Algérie. Enfin, tout le monde sait que coach Vahid peut-être gourmand sur le plan financier. Mais pour le Qatar cet aspect ne constituera jamais un obstacle.

@2022mag.com