Pour la saison 2018-2019, le Qatar SC va compter deux internationaux syriens dans ses rangs. Il y avait déjà l’attaquant Osama Omar au club depuis janvier 2018 et il vient d’être prolongé. Il  est rejoint dans l’effectif par son compatriote Alaeddin Al Dali,  débauché du club syrien Al Nuayer, et un par un milieu défensif international irakien Hussein Ali.  San doute la  vraie bonne pioche.  Ancien joueur et formé par  Al Zawraa, il  arrive du championnat du Koweït ou il portait les couleurs de Koweït Al Arabi. Il était l’une des priorités de l’entraîneur Abdullah Mubarak.

Dans son club formateur, les White Seagulls, Ali Hussein  avait disputé  84 matches inscrit 10 buts et remporté la Coupe nationale. Star prometteuse du football irakien,  sa clause de libération avait été estimée à 1 million de dollars par son club. Sollicité par Al Shurta, la formation la puissante du pays  et par Al Ahly Tripoli, il a fini par atterrir  au Koweït mais pour seulement…200 000 dollars.  Le Qatar SC n’a pas communiqué sur le coût de son transfert. Il faut dire que le natif  est déjà adoubé  par deux des plus  grands footballeurs irakiens de l’histoire.  En l’occurence,  l’attaquant  Ahmed Radi  qui a fait le Mondial  1986, et le capitaine de l’équipe nationale qui avait disputé la  Coupe d’Asie des nations 2017  Younis Mahmoud. Les deux stars sont d’accord sur un point : Ali Hussein  à tout d’un futur grand . « Il crée, il défend, il peut tout faire ».  A suivre.

@Cheikh Mabele