Pure produit de l’Aspire Academy, le milieu de terrain  du Qatar SC, Ahmed Moein , 23 ans, a déjà une vie première vie de footballeur bien remplie. Sacré champion d’Asie des nations  avec les  U19 du Qatar  à Myanmar en 2014, il a également vécu une belle expérience avec le KAS Eupen en Belgique et avec  le Cultural Leonesa, en Espagne, deux filiales de l’Aspire Academy. Le natif de Doha  rend d’ailleurs un bel hommage à cette institution de formation qui lui a ouvert les portes du très haut niveau : » J’ai rejoint Aspire à l’âge de 10 ans et je considère, a-t-il confié s-dans les colonnes su site officiel de la Qatar Stars League (QSL),  que c’était  la meilleure décision à prendre dans ma vie . Se former dans une académie qui vous enseigne l’ABC  du football fait toute la différence. Aspire est très différent de n’importe quelle autre académie dans le monde, que ce soit  pour les sessions de formation, l’expérience des matches , l’exposition médiatique  ou les stages ».

De retour dans son pays où il a signé au Qatar SC, il affirme vouloir apporter sa pierre à la progression de son équipe:  » Je veux aider le Qatar SC à atteindre une position respectable dans la ligue. Nous avons la chance de progresser. Même une place parmi les quatre premiers n’est pas impossible pour nous, cela dépend de la manière dont nous maintiendrons notre élan ». S’il n »évolue pas au sein des grosses locomotives que sont Al Duhail ou Al Saad, il n’ambitionne pas moins de faire partie de la sélection nationale qui prépare déjà le prochain mondial: « Je souhaite aussi bien faire avec l’équipe nationale du Qatar. Je travaille plus dur dans le but d’exceller lors de la Coupe du Monde de la FIFA 2022″. Et il  pense que cette promotion  peut passer aussi par un transfert dans un grand championnat européen , histoire de s’agguerir au contact de ce qui se fait de mieux dans le monde ; « Je souhaite jouer dans une ligue européenne un jour. Si vous jouez dans une ligue européenne, cela améliore indéniablement  votre carrière ». Le passage en Belgique et en Espagne a certainement  dû aiguiser l’appétit de l’ambitieux Moemen.

@Cheikh Mabele