Il ya a sept mois presque jour pour jour, le Qatar devenait champion d’Asie  en conclusion d’une compétition disputée aux Emirats arabes unis. Mais Felix Sanchez qui fut architecte en chef de cet exploit mémorable est déjà prêt à remettre  le titre en jeu en entamant les qualifications de l’édition de l’AFC 2023 prévue en Chine.

Cela commence par deux matches contre l’Afghanistan à Doha  le 5 septembre puis par un déplacement en Inde ( 10 septembre ). Le technicien espagnol  demande à la fois à ses joueurs  de mettre en avant leur expérience récente et de ne pas prendre à la légère leurs prochains adversaires : « Notre victoire en Coupe d’Asie a prouvé que le Qatar avait un pedigree de football, a rappelé positivement l’ancien membre technique de la Masia barcelonaise en conférence de presse, ce fut une grande réussite, la plus grande de notre histoire de football. Cela a confirmé que nous pouvons rivaliser au plus haut niveau en Asie contre tous les grands pays asiatiques ».

Felix Sanchez, Qatar

Felix Sanchez, Qatar

Avant de lancer un avertissement à ses hommes :  » L’AFC 2019  fut un excellent premier pas vers de bonnes performances dans la perspective du Mondial . Mais cela s’est passé il ya sept mois, et nous devons regarder en avant, travailler très fort et poursuivre nos progrès. Ce qui s’est passé lors de la Coupe d’Asie a été un bon exemple pour nos joueurs: avec le dévouement et le travail d’équipe, nous pouvons faire de grandes choses. Nous espérons les encourager à atteindre de plus grands objectifs ».

Le natif a également  profité de cette sortie médiatique pour saluer le travail fait par les clubs dans la Qatar Stars League. Grâce au sérieux de la QSL, dont le niveau est bon, selon lui, l’équipe nationale récupère des joueurs très bien préparés et aptes à aller au combat.

@Cheiikh Mabele