Dans un entretien accordé au quotidien Le Parisien, publié ce samedi, Hassan Al Thawadi, le secrétaire général du comité d’organisaition, véritable cheville ouvrière de ce chantier colossal qu’est le Mondial 2022 du Qatar, a été interrogé sur les coûts réels  de l’événement. En répondant, le  boss qatari a tenu à replacer le sujet dans le contexte global du développement de l’Émirat:  » Les stades et les infrastructures liés à la Coupe du monde ont coûté  6,7 milliards de dollars (Mds), ensuite, on l’a toujours dit, cet événement est une opportunité unique de développement  économique, urbain, environnemental pour le pays. On a depuis longtemps le projet  d’étendre le réseau de transport routuer . Le Mondial a accéléré la construction du métro, l’extension de l’aéroport… Le budget global en prenant tout en comte est autour de 200 Mds. ». En matières d’infrastructures sportives, il faut rappeler que le Qatar avait dans son cahier des charges l’obligation de disposer de huit stades .Les sept qui devaient être construits sont d’ores etdéjà prêts.

@2022mag.com