Le sélectionneur du Qatar, Felix Sanchez, à de très bonnes raisons de se montrer satisfait de la participation de son équupe à la Gold Cup qui a réuni les meilleurs formations d’Amérique du nord et du centre. Battus en  demi finale par les Etats-Unis ( futurs vainqueurs)  en ayant encaissé qu’un seul but et après avoir manqué la transformation d’un penalty par Ali Al Moez, les champions d’Ase en titre cumulé trois succès et un nul en phase de poules puis en quart de finale.

Felix  Sanchez

Felix Sanchez

Hormis la performance chiffrée, ce qu’a voulu retenir le technicien catalan c’est la possibilité offerte à ses hommes de diversifier les adversités: « Comme je l’ai déjà dit,  a confié l’ancien formateur à la Masia barcelonaise lors de sa dernière conférence de presse,, avoir participé à  ce tournoi est très bénéfique pour nous, d’autant plus que nous préparons l’équipe pour la Coupe du monde 2022. C’est bien de se confronter à différentes écoles de football puisque nous avons plutôt l’habitude de jouer contre des équipes asiatiques. Nous avons acquis beaucoup d’expérience. Et elle i nous sera utile lors des prochains tournois et matches. Nous devons juste continuer à travailler pour mieux performer. Pour nous, on peut dire que nous n’avons pas eu de chance dans le match (ndlr la demi-finale contre les Etats-Unis)  après les nombreuses occasions que nous avons ratées, notamment en première mi-temps. Nous essaierons d’être meilleurs l’année prochaine ».

Le Qatar fait en effet partie des invités de la prochaine édition de la Gold Cup. Comme il participera pour la deuixème fois  à la Copa America. Sans oublier que les coéquipiers d’Akram Afif seront les hôtes de la Coupe arabe des nations FIFA   qui regroupera du 1er au 18  décembre 2021 les seize meilleures  sélections du Maghreb et du Moyen Orient.

@2022mag.Com