Christophe Gamel n’est pas ce que l’on peut appeler une sommité  dans le monde feutré du football international mais l’entraîneur de l’équipe dodu KSV Roulers, une formation de deuxième division belge, connait très bien le  Qatar où il a entraîné des équipes de jeunes. L’ancien sélectionneur adjoint  des U17 et U 18  est très optimiste concernant  l’organisation du Mondial 2022 dans ce pays:  » Ils n’y travaillent pas depuis quelques années mais bien depuis plus de dix ans. Déjà à mon époque, c’était le cas « , a-t-il confié au site waltfoot.be. 

La confiance  du natif de Meaux   va au-délà de la réalisation des infrastructures, il pense  que ce pays sera à la hauteur en matière de réception  des visiteurs : »Ces gens ont un sens de l’accueil formidable. Ils ont un sens du partage fantastique et les supporters seront reçus comme il se doit. Cependant, il  va falloir respecter leur culture, naturellement. Je pars du principe que ce n’est pas aux pays de s’adapter aux gens qui le visitent. Il pourrait y avoir des incompatibilités culturelles avec certains comportements de hooligans, par exemple. Mais en dehors de ça, je n’ai aucune crainte concernant la Coupe du Monde 2022″.

Christophe Gamel

Christophe Gamel

Sur le plan de la performance sportive, le technicien français  pense que les joueurs qatariens seront à la hauteur parce qu’ils ont fait un gros travail dans la durée. Lequel commence payer notamment après leur  récent succès en Coupe d’Asie des nations : « Plusieurs joueurs de cette équipe championne étaient en équipes d’âge quand j’y travaillais. Je ne suis absolument pas surpris de la réussite du Qatar à l’heure actuelle ».Ils seront prêts, je n’ai aucun doute à ce sujet ».  Voilà un commentaire qui fera certainement plaisir à Doha.

@2022mag.com