Akram Afif, 22 ans, est sans aucun doute le joueur le plus prometteur du football qatari. Pur produit de la formation de l’Académie Aspire, passé par l’Espagne (Villareal) et la Belgique (KAS Eupen) , le très doué millier offensif d’Al Sadd est clairement l’avenir de l’équipe nationale entraînée actuellement par l’Espagnol Felix Sanchez.

Mais aussi le présent, car le pays compte sur lui pour mener les « Grenats »  le plus loin possible dans la Coupe d’Asie des nations qui début aujourd’hui »ui à Abu Dhabi. Pour le natif de Doha, ce sera sa première participation à une compétition majeure : « J’ai toujours rêvé de prendre part à un tournoi de cette ampleur, a-t-il confié dans les colonnes du site Fifa.com, lors de l’édition 2011 au Qatar, je n’étais encore qu’un simple supporter. Huit ans plus tard, mon rêve est devenu réalité. J’espère répondre aux attentes des fans et leur donner le bonheur qu’ils méritent. Les distinctions individuelles ne m’intéressent pas vraiment. Ce qui compte à mes yeux, c’est d’aider mon équipe et mes partenaires à atteindre notre objectif commun, à savoir faire progresser le football qatarien ».

Akram Afif

Akram Afif

Placé dans le groupe D, le Qatar entrera dans la compétition contre le Liban, puis croiser le fer Ave  le Vietnam avant d’affronter l’ogre saoudien dans un match qui sera chaud, chaud, chaud, notamment en raison des différents politique et diplomatiques qui oppposent les deux pays. Mais 2019 ne se limite pas à l’Asana Cup, Akram Afif attend avec fébrilité de participer à la Copa América à laquelle est invité exceptionnellement  le  Qatar :  » Cet été, nous allons participer à la Copa America 2019. C’est une expérience qui s’annonce passionnante. Nous allons affronter des équipes de prestige au Brésil. C’est l’occasion pour nous d’acquérir une expérience internationale. Ça représente une base intéressante, à partir de laquelle nous pourrons construire la suite ». Et la suite, c’est évidemment le Mondial 2022 que le Qatar organisera et que tout  le Moyen Orient attend avec impatience et excitation.

@Cheikh Mabele