Alors que Pyramids FC  est définitivement accrochée au podium derrière Al Ahly et toujours en lutte pour la place de dauphin au même titre que le Zamalek, son président, le richissime homme d’affaires et politique saoudien Turki al Sheikh a promis de sortir à nouveau le chéquier lors du mercato estival.

Turki al-Sheikh

Turki al-Sheikh

Et sans lésiner puisqu’il a chiffré dans un post sur son compte officiel Twitter  que son  prochain investissement situerait entre  80 et 90 millions d’euros. Un investissement jamais consenti par un club en Afrique. Cette annonce  arrive alors que les protégés de l’Argentin ont assuré leur participation à une compétition continentale en 2019-2020. Ce sera la Ligue des champions si les Bleu ciel et Blanc finissent deuxième et la Coupe de la Confédération dans le cas où ils doivent se contenter de la troisième place sur le podium.

Conforté par la performance de son club, le Saoudien compte bien poursuivre son entreprise de démolition de la suprématie du duo Al-Ahly-Zamalek qui dure depuis des décennies. Pour rappel, s’il n’est promis qu’à la deuxième ou troisième place cette saison , le Pyramids FC est bien le grand vainqueur des confrontations avec les deux géants cairote : il a pris six points sur six au Red Devils  et quatre sur six aux Chevaliers Blancs.

@2022mag.com