C’est dans un tweet sobre que Walid Soliman a annoncé qu’il était fin à sa carrière internationale. Le choix du moment  à un vrai sens car à la surprise générale  l’indispensable attaquant  d’ Al Ahly  qui compte 26 sélections n’a pas été retenu par le sélectionneur Javier Aguirre  pour affronter la Tunisie dans les éliminatoires de la CAN 2019.  »  « Afin de ne pas embarrasser tout le monde … J’annonce ma retraite du football international. Meilleurs voeux à notre équipe nationale ».

Le natif de Minya a sans doute compris que le technicien mexicain ne comptait plus sur lui dans le futur et a pris les devants afin de ne pas subir l’humiliation  » d’autres non-convocations. Quelques jours plus tôt, Hani Ramzy, le sélectionneur   adjoint avait expliqué que l’absence de Soliman  s’explquait par le volonté du staff technique « d’injecter du sang neuf chez les Pharaons « .

Certes, avec ses 33 ans Soliman n’est plus un fringant jeune homme, mais ses performances avec Al Ahly sont de très niveau. Que ce soit en Premier League ou en Ligue des champions où il a inscrit six buts et délivré quatre passes décisives. Pour rappel, la dernière apparition du milieu  en équipe nationale remonte  à 2016 à l’occasion d’un match amical contre la Guinée (1-1).

@2022mag.com