Ecarté  par Hector Cuper du groupe des Pharaons appelé à disputer la phase finale de la CAN 2017, le milieu de terrain Bassem Morsi, 24 ans, a réagi calmement mais fermement. En exprimant son étonnement  et en avançant ses statistiques  sur les trois dernières saison tant avec le Zamalek qu’avec la sélection nationale :  » Bien sûr que c’est une surprise pour moi de ne pas être inclus  au sein de l’équipe qui va disputer la Coupe des nations. J’ai été un membre régulier de l’équipe égyptienne depuis les deux dernières années. J’espère que mes coéquipiers vont bien  se comporter dans le tournoi et de mon côté  je ferai de mon mieux pour retrouver ma place dans l’équipe ». A ceux qui expliquent son absence par une supposée baisse de rendement,il  a rétorqué : Ma forme? J’ai marqué 43 buts avec Zamalek en 30 mois et sept buts pour l’Egypte pendant la même période. Je suis le meilleur marqueur actuel de l’Egypte avec Mohamed Salah. ».  Il est vrai que la non convocation du natif de Tanta, un des éléments les plus doués de sa génération  interpelle. Pour le moment le sélectionneur d’origine  argentine n’a pas jugé utile de s’exprimer sur ses choix. Avec les Pharaons, Morsi c’est 10 sélections et 7 buts.

@2022Mag.com