et un billet validé pour la phase finale.  Deux triomphes quo s’ajoutent à celui  réussi en septembre face au Niger (6-0). Le premier bilan des débuts du sélectionneur Javier Aguirre est bon. C’est d’ailleurs son adjoint qui l’a fait devant la presse:  » Nous avons remporté nos trois matches en qualifications africaines, nous avons donné la possibilité à de nouveaux joueurs de faire leur apparition avec les Pharaons et nous avons réussi à changer le style de l’équipe, a confié  Hani Ramzi.

L’ancien défenseur axial international, a déjà le regard tourné vers le futur proche : « Nous aurons le temps de travailler sans pression dans la période à venir.Nous donnerons la possibilité aux nouveaux joueurs de rejoindre les Pharaons et nous les testerons. Notre objectif est maintenant de constituer une équipe capable de concourir pour le titre lors de la Coupe d’Afrique des Nations de l’année prochaine ». Au programme, dès le 7 novembre, un choc exceptionnel au Caire face à la Tunisie. Ce voisin de l’Est qui  a quand même souvent contrarié  les sextuples champions d’Afrique. On en salive déjà.

@2022mag.com

f.