Après un suspens qui presque deux mois et demi, la Fédération égyptienne de football (EFA) a tranché et désigné Hossam Badry sélectionneur des Pharaons. Il remplace le Mexicain Javier Aguirre limogé au lendemain de l’élimination de la bande  Mohamed Salah en huitièmes de finale de la CAN 2019 par l’Afrique du Sud (0-1).

L’ancien entraîneur d‘Al Ahly  et tout récemment directeur su football du Pyramids FC était sur une short liste composée  également de Hassan Shehata, Ahmed « Mido » Hossam,  Hossam Hassan et  Ihab Galal. A noter que le nouvel homme fort a été à la tête de l’équipe olympique qui avait échoué à se qualifier pour les Jeux de Rio en 2016.

Le natif duc Caire (59 ans) a par contre connu de jolis succès en club.  Entre  2009 et 2018, il a  remporté  avec les Red Devils du Caire quatre titres de Premier League et une Ligue des champions. Il a également entraîné  l’ Enppi, Ahly de Tripoli et  gagné le championnat  du Soudan  à la tête d‘Al-Merrikh en 2012. Sa mission à la tête des sextuple vainqueurs de la Coupe d’Afrique des nations consistera à qualifier les Pharaons à la CAN 2021 et surtout au Mondial 2022.

@2022mag.com