Après le match nul concédé vendredi soir face à la Colombie (0-0) , l’Egypte est toujours à la recherche de son premier succès en 2018. Pourtant, le sélectionneur Hector Cuper ne veut pas céder à la panique et préfère faire une analyse réaliste de la situation présente. Le technicien argentin estime que la performance  est positive au vu des conditions qui ont prévalu face aux redoutables sud-américains: »  Le résultat est bon, a-t-il confié en conférence de presse, d’autant plus que les performances des joueurs ont été affectées par le jeûne. Nous essayons de résoudre ce problème avec des experts en nutrition, afin d’éviter les résultats négatifs des joueurs qui se privent de nourriture et d’au durant de longues heures ».

Et puis, bien sûr, il y a cette absence du fer de lance Mohamed Salah tellement handicapante:  « Nous travaillons pour couvrir l’absence de Salah. Les joueurs ont parfaitement répondu à nos instructions, mais l’absence d’un joueur de la dimension de Salah affecte négativement n’importe quelle équipe ». L’ancien entraîneur de Valence et de l’Inter Milan avoue  être impatient de gagner un premier match avant de commencer le Mondial contre l’Uruguay. Ce succès si important pour le moral des troupes, l’Egypte devra aller le chercher mercredi prochain à  Bruxelles face à la Belgique. La tache ne sera pas mince.

@Cheikh Mabele