Deux matches, deux victoires, aucun but encaissé et un billet déjà validé pour les huitièmes de finale. Tel est le bilan des Pharaons, Pourtant le sélectionneur des vice-champions d’Afrique sortants, Javier Aguirre,   n’a pas aimé du tout la baisse e tension en seconde période face à la RD Congo (2-0).

Une situation que son équipe avait également vécu lors du match d’ouverture face au Zimbabwe (1-0):  « J’essaie de trouver la raison de cette chute en seconde période, a-t-il tranché en conférence de presse,  nous devons jouer 90 minutes avec la même intensité . Nous étions entièrement concentrés et nous avons eu la possibilité  de marquer plus de buts malgré la chute de l’équipe en deuxième mi-temps ».

Puis, le coach mexicain a annoncé qu’il apporterait des changements pour le troisième match face à l’Ouganda : « J’envisage d’introduire de nouveaux visages contre l’Ouganda. De nombreux joueurs ont semblé épuisés face à la RD Congo et ils ont besoin de se reposer, mais je ne révélerai pas leurs noms maintenant. » Il peut se le permettre puisque le seul enjeu de ce match ce sera le leadership du groupe A qui permettrait aux Pharaons de s’offrir une des équipes qualifiées parmi les trois meilleurs troisièmes du premier tour.

@2022mag.com