Libéré des contraintes du fair-play financier qui l’empêchait de recruter comme il l’entendait jusqu’à présent, le PSG s’apprête t-il à faire, au mercato estival, l’offre la plus improbable dans l’histoire des transferts ? C’est ce croit savoir le journal brésilien « Uol » qui annonce que le club de la capitale française serait disposé à débourser les 190 millions de la clause de cession inscrite dans le contrat liant Neymar au FC Barcelone. L’actuel leader du championnat de France serait, par ailleurs, prêt à offrir des émoluments stratosphériques à l’attaquant barcelonais. Le media de Sao Paulo évoque un salaire annuel de 40 millions d’euros que les Qataris verseraient pour s’offrir les services du prodige auriverde. Bien qu’attaché au Barça et sous contrat jusqu’en 2018, le meilleur joueur sud américain 2011 et 2012 attire aussi les convoitises des plus grosses écuries européennes. Actuellement en délicatesse avec le fisc de son pays – une récente mise en examen pour avoir oublié de déclarer plus de 14 millions d’euros -, l’incitation pécuniaire des Parisiens sonnera-t-elle comme une incitation aux oreilles du natif de Mogi das Cruzes? Nul doute que l’argument sonnant et trébuchant des dirigeants parisiens ainsi que le projet sportif du club, avec sa vaste colonie brésilienne, peut aussi faire pencher la balance du bon coté pour le Champion de France sortant. Affaire à suivre..

@2022mag.com