Eric Tinkler, l’entraîneur d’Orlando Pirates persiste et signe: il répète  qu’Al Ahly est moins fort que le Zamalek et que  son équipe est prête à réaliser l’exploit d’aller en finale de la Coupe de la Confédération. Surtout après avoir gagné le match aller (1-0) sans encaisser de but. Mais, assure-t-il, ce n’est pas en défendant ce maigre avantage qu’il réussira son coup:” nous n’irons pas au Caire pour rester derrière. Nous ouvrirons le jeu et attaquerons afin de desserrer l’étreinte. Même si nous imaginons que ce ne sera pas facile, nous pouvons gagner le match.” Voir un adversaire répéter à l’envi que le Zamalek est plus fort va certainement décupler la volonté des Red Devils de  le contraire dimanche soir.

@2022mag.com