L’attaquant international algérien Zinédine Ferhat continue son petit bonhomme de chemin vers le succès en empruntant les étapes de la modestie. Formé par l’Académie de la Fédération algérienne de football ‘DAF), il a passé  cinq saisons  à l‘USM Alger, le plus populaire des clubs algérois avec le MC Alger.

Avant de prendre  le chemin de l’exil pour  rejoindre le Havre AC, un club français historique et également formateur reconnu. Après trois ans  en Normandie, où il a battu tous les records de passes décisives en Ligue 2 ( 38 en 120 matches), le voilà à Nîmes, dans le Gard, sous les couleurs d’une équipe qui entame sa deuxième saison en Ligue 1 et qui pratique un jeu séduisant dans un environnement chaleureux.

Quatre journées de championnat ont été disputées et le Fennec  a déjà marqué d l’équipe de son empreinte avec notamment deux passes décisives et un but. Les Gardois sont heureux d’avoir mis la main sur le natif de Bordj Menaël qui aurait pu rejoindre une plus grosse écurie. Heureux, ils le claironnent :  »  Zinedine est un recrutement réfléchi et calculé. C’est un garçon pour lequel on a le plus de certitudes avec des statistiques, des qualités. On ne le découvre pas, a ainsi confié l’entraîneur nîmois Bernard Blanquart dans un reportage consacré pa l’Agence France Presse à l’attaquant de 26 ans.

Avec les Olympiques algériens fco à la Palestine (0-1)

Avec les Olympiques algériens fco à la Palestine (0-1)

Avant de d’énumérer les qualités de son joueur : « C’est un excellent passeur. Il a peut-être davantage de plaisir à délivrer un ballon de but qu’à marquer lui-même, il peut devenir plus buteur.  On ne va pas s’enflammer. Il a une marge de progression. On va le faire progresser, mais on n’a pas trop de souci à se faire. Il a un bagage individuel et sent le collectif.   Par son âge, son potentiel, sa fraîcheur et son expérience en Ligue 2, il peut être la vraie grosse surprise de ce championnat ».

Son adjoint, abonde dans le même sens :’« Il n’y a pas que sa qualité de passe, souligne l’entraîneur adjoint Jérôme Arpinon. Il a aussi un très bon jeu de tête, une qualité de dribbles et de percussion. C’est aussi un tireur de coups de pied arrêtés et il a cette capacité à répéter des efforts physiques avec la même intensité. Zinédine est complet ».

De son côté, le joueur ne boude pas son plaisir d’avoir pu signer un contrat de trois ans. Qui lui offre un cadre à la fois familial  et passionnel, digne de cette Méditerranée qui l’a vu naître et grandir :  » Nîmes m’a montré le plus grand intérêt et j’aime le style de jeu nîmois, a-t-il affirmé dans les colonnes de l’AFP, ici, la force, c’est le collectif. Tout le monde fait les efforts défensifs comme offensifs. Et puis, je me rapproche aussi de la chaleur, de la Méditerranée et de ma belle-famille qui habite Marseille. J’ai fait le bon choix ».

Double passeur décisive contre l'AS Monaco (2-2)

Double passeur décisive contre l’AS Monaco (2-2)

A son arrivée, il déclarait déjà  dans les colonnes du magazine « Objectif Gard »«  Nîmes était le club qui me respectait le plus. L’année dernière, il était prêt à mettre deux ou trois millions pour m’acheter. Là, ils m’ont appelé et j’en ai discuté avec ma famille et mon agent. Je peux réussir ici et vite rentrer dans le projet du club ». Et cela n’a pas traîné, celui que les intimes appellent « Zinou » a déjà mis toute une ville dans sa poche. Son tempérament ouvert sur le monde, son éternel sourire et son immense talent vont surprendre la Ligue 1. Il lui reste à se faire une place durable chez les nouveaux champions d’Afrique. Cela tombe bien, le patron des Fennecs, Djamel Belmadi, vient de le retenir pour les deux rencontres prévues les 5 et 9 septembre à Blida et Alger contre le Ghana et le Bénin.

@2022mag.com