Décidément Youcef Atal est cerné par la guigne depuis quelques mois. Après avoir été blessé à  l’épaule  en juillet au Caire, ce qui lui avait fait manquer la deuxième partie de la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations et contraint d’assister sur le banc à la victoire de Fennecs, voila qu’il va devoir manquer à  l’OGC Nice  les quatre voire cinq prochains mois après suite à une lésion méniscale du genou contractée samedi soir face au FC Metz ( 4-1) lors de la 16ème journée de Ligue 1. L’international algérien, devenu un cadre essentiel des Aiglons malgré sa jeunesse (23)  est donc fauché en pleine ascension, lui qui est convoité depuis quelques mois par quelques grosses locomotives européennes à l’image de Chelsea ou Tottenham aujourd’hui entraîné par Jose Murinho. Par ailleurs, on est certain maintenant que la natif de Tizoi Ouzou va manquer le début des éliminatoires du Mondial 2022 prévues en mars 2020.

@2022mag.com